Skip to content

Tigres du Bengale

Panthera tigris tigris, mieux connu sous le nom de tigre du Bengale, est l’espèce de tigre la plus nombreuse au monde, malgré le fait qu’aujourd’hui il n’y a qu’environ 2500 individus. Ces chats se trouvent en Inde, au Bangladesh, au Bhoutan et au Népal, à la fois dans la nature et dans les centres de la faune (tels que les zoos, les parcs et les zones protégées).

L’Inde abrite la plus grande population de ces animaux étonnants, avec plus de 1500 tigres du Bengale. Dans le cas du Bhoutan, c’est la plus petite population, avec seulement environ 70 tigres vivant dans la région. En raison de leur beauté exceptionnelle, ainsi que de l’importance culturelle et religieuse associée au tigre du Bengale, ces chats sont reconnus comme l’animal national de l’Inde et du Bangladesh.

Caractéristiques physiques

Bien que le tigre du Bengale ait une coloration et des motifs typiques (fourrure orange ou jaune clair avec des rayures brunes ou noires), il se distingue également par sa taille énorme et spéciale, seulement dépassée par le tigre de Sibérie.

Les mâles adultes de cette espèce atteignent généralement un poids moyen de 221 kilogrammes, tandis que les femelles peuvent atteindre environ 140 kilogrammes.

En termes de taille, le mâle peut atteindre entre 2,7 et 3,1 mètres de longueur. À leur tour, les femelles atteindront environ 2,4 à 2,6 mètres. Ces mesures incluent également la queue, qui peut mesurer jusqu’à un mètre de long.

Le tigre du Bengale est également connu pour ses mutations intéressantes, qui nous permettent d’admirer les magnifiques tigres blancs actuellement retenus en captivité. Ces spécimens sont pour la plupart blancs avec des rayures brunes ou grises. Cependant, il existe également une mutation beaucoup moins connue chez le tigre du Bengale, connu sous le nom de tigre noir.

Comme son nom l’indique, le pelage du tigre noir est anthracite foncé ou noir avec des rayures blanches ou jaunes. Les deux mutations ont pu produire des spécimens impressionnants, bien qu’elles ne soient pas considérées comme une sous-espèce du tigre du Bengale, mais des mutations.

Environnement de vie

Le tigre du Bengale se trouve dans les forêts tropicales et subtropicales de l’Inde (à la fois humides et sèches), dans les forêts chaudes du Bhoutan et dans les forêts de sel et les prairies de l’Himalaya.

Comme pour les autres sous-espèces de tigres, le tigre du Bengale préfère les zones denses ou fortement végétalisées où il peut se déguiser et rester caché, toujours prêt à surprendre sa proie. Si vous souhaitez plus d’informations sur l’habitat du tigre, vous pouvez vérifier ce lien.

Manger des habitudes

Le tigre du Bengale est un animal carnivore capable de se nourrir de toutes les proies disponibles dans la zone où il vit. Leur proie commune comprend plusieurs espèces de cerfs, de sangliers, de porcs-épics, de lapins et d’oiseaux.

Dans certains cas, et si nécessaire, le tigre du Bengale peut attaquer et tuer d’autres chasseurs tels que des ours, des crocodiles et même des spécimens de la même espèce. En général, le tigre du Bengale traque sa proie, l’attaque et la tue rapidement, tant qu’il peut l’attraper.

Vous traînerez ensuite le cadavre dans un endroit isolé pour en profiter seul et en toute sécurité. Comme la mise à mort n’est réussie qu’une fois tous les jours, le tigre se nourrira autant que possible à chaque occasion, commençant toujours à manger à partir de la taille de la proie.

Structure familiale et reproduction

Après l’accouplement (qui se produit généralement au printemps et en hiver), la période de gestation aura lieu au cours des 105 prochains jours (environ 3,5 mois).

La literie typique comprend jusqu’à quatre petits, tous protégés par une laine épaisse. Les yeux et les oreilles commencent à s’ouvrir après quelques jours, tandis que les dents caduques apparaîtront après deux semaines de vie. Lorsque les dents permanentes remplacent les dents caduques (à l’âge de cinq mois), les jeunes apprennent à chasser pour leur propre nourriture.

Pendant ce temps, leur manteau a également commencé à montrer une apparence plus ancienne. Cependant, ce n’est qu’à l’âge de deux ans que le jeune commencera à se séparer de sa mère et à se lancer dans une existence solitaire. De leur côté, les femmes peuvent rester proches de leur mère pendant une période relativement plus longue (même si elles n’ont pas à interagir avec elle).

Les tigres ne vivent pas et ne chassent pas en meute. En termes de maturité sexuelle, le tigre du Bengale sera apte à la reproduction lorsqu’il atteindra l’âge de quatre ans.

Sauvegarder

Actuellement, le tigre du Bengale est une espèce en voie de disparition. Chassé pour sa peau, son corps et ses organes, c’est un animal qui doit constamment faire face à la menace d’extinction. On pense que votre peau et diverses parties de votre corps ont des avantages religieux et sanitaires pour les personnes qui l’utilisent ou la consomment.

Bien que le commerce de ce type soit interdit, cela n’a pas arrêté l’énorme demande pour ce type de produit. Le braconnage est devenu une activité lucrative dans de nombreuses régions où la plupart de ces produits sont commercialisés en Chine.

Les tigres sont également abattus par les agriculteurs qui tentent de protéger leur bétail, bien que la réduction de leur habitat naturel contribue également à leur extinction en raison de l’augmentation des terres arables.

À cet égard, il existe un certain nombre d’organisations officielles, en particulier en Inde, qui se concentrent sur la protection de la population appauvrie du tigre du Bengale et sur l’arrêt des braconniers.

Sources: National GeographicZoo de Madrid